vendredi 5 septembre 2014

Rythmes scolaires: les Gilets Jaunes dénoncent une note de service demandant aux directeurs d’école « d’être des agents de renseignement »

Quelle forme prendra désormais la contestation de la réforme des rythmes scolaires après la journée d’hier caractérisée par des blocages (1) ? Une manifestation nationale est programmée pour samedi prochain à Paris. Des mères de famille, en particulier aux Pennes Mirabeau, annoncent qu’elles boycotteront tous les mercredis. Que dit le droit en l’espèce ? Et quelle sera l’attitude de l’institution ?
(1) http://www.provenceducation.com/?p=27024
Les Gilets Jaunes dénoncent une note de service demandant aux directeur d’écoles « d’être des agents de renseignement.  Il leur est clairement demandé de faire remonter des informations sur des mouvements divers, identifier et dénoncer des « meneurs »  avec une focale sur le relevé des absences qu’il faudra faire remonter. « Cette note de service n’est rien d’autre qu’un appel à la délation qui pourrait rappeler les heures les plus sombres de notre histoire : mais c’est vrai qu’il est difficile, dans une démocratie, d’imposer une réforme contre la volonté de tous ! »  déclare le syndicat Snudi-FO à ce sujet. Les Gilets Jaunes ont joint au communiqué des pièces annexes qui sont supposées reproduire les éléments de la note de service. Elles ont été livrées sou forme de document copier-coller, et non d’originaux  scannés. Il est prudent de conserver cette réserve en tête en prenant connaissance de ces documents par ailleurs fort intéressants sur le plan juridique

Communiqué des Gilets Jaunes

LE GOUVERNEMENT INCITE A LA DÉLATION
Depuis le 1er septembre, les directeurs d’écoles reçoivent une note de service particulièrement choquante de la part du gouvernement par la voie des inspections académiques et de circonscription. « Face à la contestation massive de cette réforme des rythmes scolaires, notre administration s’inquiète et demande aux ...

Suite de l'article sur Provence Education.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire