jeudi 25 septembre 2014

MARSEILLE et rythmes scolaires : ne pas se tromper de combat !


Communiqué de Presse du 25/09/14


RYTHMES SCOLAIRES A MARSEILLE

Les Gilets Jaunes du 13 soutiennent les parents mécontents et comprennent leur désarroi.
La situation à Marseille révèle une fois de plus les limites et méfaits de cette réforme des rythmes scolaires.


Les Gilets Jaunes espèrent que d’autres groupes ne se trompent pas de cible en manifestant contre la mairie et non contre cette réforme, mauvaise dans son fondement !

Même lorsqu’une mairie dispose d’infrastructures, de personnels et déploie beaucoup de moyens, les enfants n’apprennent pas mieux et sont fatigués !!!

Les Gilets Jaunes espèrent que le groupe MPE 13, organisateur de plusieurs manifestations du mois de septembre, ne se sert pas de la réforme des rythmes scolaires comme d’un prétexte pour critiquer la mairie actuelle à des fins politiciennes.

En effet cette question peut se poser pour plusieurs raisons…
La présidente du mouvement est amie de longue date avec Annie Levy-Mozziconacciélue PS, membre de l’opposition à la mairie de Marseille

- La présidente du mouvement est une ancienne membre de la FCPE, fédération de parents qui défend la réforme. Elle n’a visiblement pas quitté cette fédération pour des raisons idéologiques ou « pour son inertie » comme elle a pu le dire, mais parce qu’elle n’a pu en prendre la direction départementale comme en témoigne le procès issu de cette querelle de pouvoir… Procès dans lequel elle était côte à côte avec Annie Levy-Mozziconacci d’ailleurs.

- Enfin, cela fait déjà plusieurs années que la présidente du mouvement MPE 13, sous couvert d’autres organisations, critique la mairie de Marseille en matière d’Education…
A priori, sans juger qui en est responsable, il semblerait que la ville de Marseille présente beaucoup de lacunes et de difficultés en terme d’Education : locaux inexistants ou vétustes, classes surchargées, etc…
D’ailleurs de nombreux groupes l’annonçaient depuis des mois (y compris parmi les manifestants du mois de septembre !) : dans l’état actuel, la mise en place de la réforme des rythmes scolaires est impossible à MarseilleElle ne ferait que se surajouter à des problèmes existants sans rien arranger

Certainement que Jean Claude Gaudin aurait pu plus anticiper la mise en place de cette réforme (et encore qu’on lui aurait alors certainement reproché de se DIRE CONTRE et de FAIRE POUR, témoignant d’une opposition purement partisane), et la colère des parents qui se sentent délaissés est tout à fait compréhensible, mais n’oublions pas que le problème majeur c’est la réforme en elle-même !

C’est pourquoi les Gilets Jaunes s’opposent à cette réforme. 
Non pas aux maires, 
non pas au gouvernement, 
mais ils s’opposent aux décrets Peillon et Hamon.

Car c’est à cause de ces décrets que la ville de Marseille, comme d’autres moins médiatisées,  se retrouve dans une situation catastrophique depuis la rentrée !

Ils organisent donc une 

à 15h Square Léon Blum - MARSEILLE


Les Gilets Jaunes demandent l’abrogation 

des décrets Peillon et Hamon!

Ensemble, Tout est possible !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire