lundi 22 septembre 2014

Rythmes scolaires, Bouches-du-Rhône: les syndicats enseignants et territoriaux FO appellent à la grève le 24 septembre

Le SNUDI-FO sera en grève avec rassemblement (10h) devant la préfecture des Bouches-du-Rhône le 24 septembre pour  « une nécessité : l’abrogation des décrets Peillon et Hamon ! » et « une urgence : la suspension immédiate de la réforme des rythmes !

Communiqué

Rythmes scolaires
Une nécessité : l’abrogation des décrets Peillon et Hamon ! Une urgence : la suspension immédiate de la réforme des rythmes !
GREVE ET RASSEMBLEMENT LE 24 SEPTEMBRE 10H30 – DEVANT LA PREFECTURE
Depuis deux ans, les SNUDI-FO alerte et combat avec la profession contre la réforme des rythmes scolaires, premier acte de la loi de refondation qui fait exploser l’école de la République et remet en cause le statut des enseignants.
La réalité de cette rentrée…
Le SNUDI FO recense les problèmes engendrés par la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Les témoignages des collègues sont accablants !
Quelle que soit la commune, quelle que soit l’organisation de la semaine retenue : écoles désorganisées, enseignants sous tensions, enfants en souffrance et fatigués, parents mécontents, activités périscolaires inexistantes ou payantes, départ d’élèves vers l’école privée au cours de l’été…. En réalité, cette réforme ne convient à personne !
Partout en France, la réalité de la rentrée, inhérente à la réforme, c’est bien le chaos et le démantèlement des principes républicains de l’école :
 Quelle égalité, avec des activités péri-éducatives en fonction des moyens attribués par les communes ?
 Quelle laïcité avec l’entrée d’associations culturelles ou cultuelles sur les temps périscolaires ?
 Quelle gratuité avec des activités périscolaires payantes imposées aux parents ?
Les vrais responsables : le gouvernement et ses ministres !
Les maires appliquent un ...

Suite de l'article sur Provence Education.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire