vendredi 5 septembre 2014

Rythmes scolaires : la Ville de Marseille "bienveillante" avec ses propres employés

Pour éviter une vaste pagaille dans les écoles marseillaises, la Ville compte sur la capacité des parents à s'organiser. Du coup, en interne, la municipalité fait preuve d'une plus grande souplesse à l'égard de ses propres employés. En effet, les quelques 11500 fonctionnaires municipaux (sans compter les contractuels) sont aussi des parents qui vont devoir jongler entre leurs horaires de travail et ceux de fermeture des établissements scolaires. Le directeur général des services, Jean-Claude Gondard, a donc pris sa plus belle plume pour encourager les directeurs de service à faire preuve de "bienveillance" dans l'examen des demandes de congés ou d'absence ponctuelle.
C'est ce qu'on peut lire dans ....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire