jeudi 4 septembre 2014

La rentrée selon la FAEN: « Rien ne change », la fédération opposée à la réforme des rythmes scolaires

La FAEN (Fédération Autonome de l’Education Nationale) regroupe entre autre le SIAES, deuxième syndicat dans l’académie d’Aix Marseille dans le second degré.

Communiqué FAEN

La rentrée scolaire 2014 s’effectue quelques jours après la publication durant l’été de décrets modifiant les statuts, obligations de service et missions des enseignants des premier et second degrés. La FAEN, opposée à la dénaturation des missions des personnels et attachée à leurs statuts, demande à la Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche d’abroger ces décrets et de rouvrir le débat avec les personnels et l’ensemble des organisations syndicales afin d’engager une véritable refondation de l’Ecole
Républicaine que la FAEN et ses syndicats membres appellent de leurs voeux. Les conditions de travail des personnels et d’apprentissage des élèves se dégradent et, malheureusement, dès les premiers jours de l’année les personnels feront les mêmes constats que les années précédentes : accumulation de tâches, services partagés entre plusieurs établissements, emplois du temps « à trous », accumulation de réunions inutiles, classes surchargées, élèves n’ayant pas le niveau et refusant de travailler.
Dans le premier degré, la réforme des rythmes scolaires, combattue par les enseignants, les parents et un certain nombre d’élu(e)s locaux, ne contribuera pas à l’instruction et l’éducation des enfants qui tireraient davantage bénéfice d’un recentrage des apprentissages sur les fondamentaux. La nouvelle ministre annonce pourtant son application « sans aucune exception ».
La FAEN rappelle son opposition à la territorialisation de l’Ecole Républicaine. Partout, la crise des vocations s’accentue. Aux nombreux postes non pourvus lors des concours de 2013 et 2014 s’ajoutent les démissions de stagiaires résultant du peu de prise en considération, lors des affectations réalisées à la hâte par le ministère et les rectorats, des situations humaines, familiales ou médicales.
Nouveauté cette année, des stagiaires ont été ...

Suite de l'article sur Provence Education.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire