jeudi 11 septembre 2014

ECOLES : VENDREDI NOIR POUR LES PARENTS A MARSEILLE

ls ne désarment pas les parents. « On ne peut pas laisser pourrir cette situation » s’insurge une maman sur le Boulevard Chave. « Mon enfant est à l’école Copello (NDLR: une école maternelle située dans le 5ème arrondissement). Non seulement, rien n’est prévu par Jean-Claude Gaudin pour le périscolaire mais on doute de l’efficacité des mesurettes prise en urgence« .
Il faut dire que dans cette école, comme dans la totalité des établissements marseillais, la situation est ubuesque. La représentante de la Mairie pour les temps d’activité périscolaire fait grève, ils sont beaucoup dans ce cas. Autrement dit, aucune inscription pour la garderie installée en urgence par la Ville de Marseille n’est possible. 5 animateurs, fraichement détenteurs d’un BAFA, ont été envoyés par la Mairie de Secteur (UMP) à l’école Copello. L’IFAC, l’Institut de Formation, d’Animation et de Conseil, association nationale qui gère les temps de garderie, ne connait pas ces animateurs. La confiance sur leur profil ne règne pas.
Autre joyeuseté, les ATSEM, les « tatas », font également grève pour protester contre cette réforme des rythmes scolaires qui leur impose du...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire