vendredi 10 octobre 2014

Rythmes scolaires à Marseille : la justice contraint la mairie à organiser les garderies

Le tribunal administratif de Marseille a enjoint, vendredi 10 octobre, la commune à organiser la garderie et à accélérer la mise en place de la réforme desrythmes scolaires, alors que des parents d’élèves manifestaient de nouveau ce vendredi devant l’hôtel de ville pour dénoncer l’absence d’activités périscolaires le vendredi après-midi dans les 440 écoles de la ville.



A la requête de 22 parents d’élèves, le juge administratif a estimé que les mesures sollicitées par ces familles étaient tout à la fois utiles et urgentes. La municipalité devra donc proposer, le 7 novembre, premier vendredi d'école après les vacances de la Toussaint, une garderie dans l’ensemble des maternelles et écoles élémentaires. Il devra en être de même le vendredi suivant et les temps d’activités périscolaires devront être effectifs dans toutes les écoles à partir du 21 novembre. Le juge a fixé une astreinte de 50 euros parfamille et par jour de retard.

La mairie a aussitôt dénoncé « un jugement stupide ». Quarante-deux écoles ont mis en place le 3 octobre la réforme des rythmes scolaires et la mairie promettait qu’elle serait effective dans 200 établissements, au retour des vacances d’automne. Pour défendre le...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire