samedi 18 octobre 2014

Les maires de Fos et Port Saint-Louis « déçus » après l’entretien avec le cabinet du ministre

L’injonction du Tribunal Administratif de retirer les délibérations  refusant l’application de la réforme des rythmes était attendue par les deux maires des villes réfractaires. Mais ces derniers attendaient davantage de l’entretien tenu hier avec le conseiller qui n’avait pourtant pas caché dans l’interview qu’il nous a accordé (1)  qu’il n’était pas question de déroger à la règle des cinq matinées d’étude, le projet des deux communes au contraire était fondé sur un mercredi matin libéré. M.Raimondi, le maire de Fos, a déclaré  » Je laisserai le soin aux parents d’élèves de décider de la suite à donner au mouvement « Pas d’école le mercredi » ». Une réunion en mairie avec les parents d’élèves lundi prochain, même si les vacances auront déjà commencé

Communiqué mairie de Fos.

« Nous avons été écoutés mais pas entendus »
La délégation conduite par les maires de Fos-sur-Mer et de Port-Saint-Louis-du-Rhône a été reçue aujourd’hui à Paris par les conseillers de la ministre de l’Education nationale.
Au sortir de cet entretien, le maire de Fos n’a pas caché sa déception : « Une fois de plus reçus dans un ministère pour discuter d’un dossier qui nous parait majeur, nous avons été écoutés mais pas entendus. Nous avons remis un...

Suite de l'article sur Provence Education

Aucun commentaire:

Publier un commentaire