mercredi 1 octobre 2014

Rythmes scolaires : « Le maire de Fos sera reçu par le cabinet de la ministre s’il le demande » (conseiller MEN)

Ce matin, les familles des écoliers de la ville de Fos ont largement  suivi   l’appel à inciter leurs enfants à reprendre le chemin des classes après un mois de boycott en raison de l’opposition à l’application de la réforme des rythmes. « C’était un préalable incontournable. Nous rappelons aux parents et aux maires  l’obligation légale de scolarisation «   a précisé  Olivier  Noblecourt, conseiller de la ministre, sollicité par nos soins sur la teneur factuelle du communiqué de la mairie (1). « Le discours de la ministre  a toujours été clair. Fermeté sur le cadre mais ouverture au dialogue. M. le maire de Fos sera reçu en audience par le cabinet de la ministre  qui  écoutera ses arguments. Notre engagement se limitait à cela. Nous savons en particulier l’effort consenti par la mairie sur des activités  en particulier périscolaires (NDLR l’argument essentiel de la ministre outre  celui de la fatigue engendrée par 5 matinées de classe pour rester sur quatre matinées). Mais il ne saurait être question de dérogation.  L’instruction  du dossier  sera ensuite menée par le DASEB des Bouches-du-Rhône’. La rhétorique du  conseiller  laisse une porte entr’ouvert. La question demeure: peut-on envisager que Fos bénéficie d’une autorisation de fonctionner sur quatre matinées ?
Par ailleurs, nous avons sollicité la...

Suite sur Provence Education.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire