vendredi 6 juin 2014

Rythmes scolaires: à quelques heures de la date butoir, la PEEP lance un pavé dans la mare

La PEEP, fédération de parents d’élèves qui revendique 200 000 adhérents au plan national, avait salué le décret d’assouplissement du 8 mai sur les rythmes. Lors du vote du Conseil Supérieur de l’Education, elle figurait parmi les 3 (face à 31 votes hostiles) qui avaient soutenu ce texte (voir annexe). Pourtant, hier, un sondage interne commandé par ses soins, livre un verdict impitoyable:  « 63 % des parents ayant des enfants en primaire sont favorables à l’abandon de la réforme (46 % pour les parents ayant des enfants scolarisés dans le second degré).  79 % des sondés pensent que la réforme des rythmes scolaires n’aura aucun effet dans la lutte contre les inégalités à L’Ecole. Ce scepticisme est encore plus marqué chez les parents ayant des enfants en primaire : 81 %.  Ils sont par ailleurs 20 % à souhaiter que les maires soient libres d’appliquer ou pas ce nouvel aménagement du temps scolaire.  Seulement 12 % d’entre eux pensent qu’il faut poursuivre cette réforme et 8 % demandent un moratoire d’un an. » L’intérêt de ce sondage est...

Suite de l'article sur Provence Education.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire