vendredi 27 juin 2014

Istres :La réforme des rythmes scolaires passera par Pulsion

Dès la rentrée, l'association de danse donnera des cours aux élèves en semaine l'après-midi.

Etant donné son dynamisme et son rayonnement, il est tout à fait logique de retrouver Pulsion au coeur du dispositif municipal qui, dès la rentrée prochaine, permettra à Istres de répondre à la réforme des rythmes scolaires voulue par l'État. Même si ce n'était pas gagné d'avance...
"Comme l'ensemble des structures culturelles, sportives et socio-culturelles, nous avons été contraints d'abandonner le créneau du mercredi matin, puisqu'il y aura classe désormais, lance en préambule Jean-Louis Colomb-Bouvard, directeur général de Pulsion. Ce qui n'est pas simple. Comme le maire a déjà pu le dire, dans une ville comme la nôtre, où il y a beaucoup de propositions, cette réforme produit un peu l'effet contraire. Il a donc fallu s'adapter et un certain nombre de solutions ont été envisagées".
Selon les groupes scolaires où ils sont inscrits, les enfants vont donc avoir des créneaux d'activités les lundis et jeudis ou les mardis et vendredis, l'après-midi : "Il a été décidé qu'ils seront acheminés par les bus de la ville vers les lieux d'activités, que ce soit le centre municipal des sports ou, pour Pulsion, les studios de la Maison intercommunale de la danse."
Les enfants concernés "y auront des cours d'initiation, de hip hop, de modern jazz ou de contemporain, soit de 15h30 à 16h30, soit de 15h45 à 16h45". Mais, "en ce qui concerne la danse, ne seront concernés que les élèves en primaire, à partir du CP. Les maternelles ne sont pas assez autonomes pour se changer et si l'enseignante doit les aider à mettre leur justaucorps avant de commencer, l'heure de cours va y passer".
Jean-Louis Colomb-Bouvard précise aussi que cette activité "ne sera pas gratuite, contrairement au ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire