vendredi 20 juin 2014

Rythmes scolaires: la loi passe dans l’Académie avec une certaine « amertume » et une grande confusion

Le rassemblement d’hier (1) devant l’Inspection académique de Marseille a réuni entre 100 et 200 personnes, parents, enseignants, territoriaux etc, l’appel avait été lancé entre autres par FO, la CGT, le SNUipp…Les arguments de l’opposition aux décrets, dans sa diversité de préconisations, n’ont pas évolué entre abrogation et réécriture.
(1) http://www.provenceducation.com/?p=25692
Prolongeant  les chiffres avancés par le Rectorat lors de la conférence de presse de jeudi dernier (2) , les témoignages de terrain annoncent  que la tendance est à la mise en conformité des municipalités restantes avec la loi et les décrets. Le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN), instance consultative des divers partenaires de l’Education nationale, prévue pour le 2 juillet dans  le département des Bouches-du-Rhône confirmera sans doute que les réfractaires inflexibles ne sont plus légion.
(2)  http://www.provenceducation.com/?p=25540
Les exemples de Marseille et des Pennes Mirabeau sont révélateurs. S’estimant  » contraintes »  de...

Suite sur Provence Education.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire