vendredi 6 février 2015

Pays d'Aix : les effets secondaires des nouveaux rythmes scolaires

La réforme a aussi eu un impact sur l'organisation des associations et des musées.

"La réforme des rythmes scolaires n'a pas du tout été pensée pour le monde associatif et la pratique culturelle amateur", se désole Sylvie Nabet, présidente de l'Entrepôt, collectif d'associations à Venelles. La nouvelle organisation du temps scolaire, mise en place en septembre 2014 pour les écoles maternelles et primaires publiques, n'a pas eu que des répercussions sur l'organisation du temps périscolaire ou sur la fatigue des enfants. Elle a aussi désorganisé les associations et modifié l'offre de loisirs culturels dans les musées, théâtres, cinémas et autres lieux d'accueil du jeune public aixois.

Pagaille au musée


"Au Muséum d'histoire naturelle, les nouveaux rythmes ont radicalement changé notre programmation d'ateliers pédagogiques hors temps scolaire", constate Céline Monthérat, médiatrice scientifique. Si les ateliers sont toujours pleins pendant les vacances, il est plus compliqué de faire venir les enfants le mercredi après-midi. Ce jour-là, la fréquentation s'est écroulée : soit les enfants restent un peu au calme chez eux, soit ils enchaînent après l'école avec des activités extrascolaires pour lesquelles ils sont inscrits à l'année.

Depuis janvier 2015, le muséum a donc décidé de recadrer ses ateliers et de les proposer un mercredi sur deux : reconstitution d'un dinosaure, découverte du métier d'archéologue, chasse aux insectes... "Nous cherchons des ... 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire