lundi 16 février 2015

Jean-Claude Gaudin mauvais élève

Un conseil municpal a lieu en ce lundi. Ecoles à l’abandon à la Castellane, réforme chaotique des rythmes scolaires, éducation prioritaire... Le maire de Marseille doit entendre la colère des parents d’élèves.

Les parents d’élèves des écoles marseillaises attendent des actes forts et non plus de vagues promesses. Et c’est ce qu’ils iront dire ce matin, dès 8h, en allant manifester sous les fenêtres de l’hôtel de ville, où se tient l’ultime séance du conseil municipal avant les élections départementales du mois de mars.
Parmi la centaine de délibérations à l’ordre du jour, la seule question qui sera débattue sur les écoles concerne le paiement des activités périscolaires à la rentrée de septembre 2015 (80 euros par an et par élève). Une proposition qui tombe bien mal à propos au moment où les écoles affichent à des degrés divers leurs pires difficultés.

Ceux de la Castellane dans le 16e arrondissement viendront exprimer la détresse de tout un quartier, abandonné depuis de longues années par les pouvoirs publics. L’école vandalisée à plusieurs reprises et fréquemment la cible d’actes de malveillance. L’insécurité est autour, mais aussi à l’intérieur de l’école. Manque de...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire