lundi 16 février 2015

Budget et rythmes scolaires à marseille : la promesse de débats animés

Avec moins de 100 délibérations, le conseil municipal de ce matin n'en sera pas moins dense et sans doute animé."Cela permettra de donner du champ au débat démocratique", a annoncé Yves Moraine, président du groupe UMP. De nombreux dossiers porteront sur le renouvellement urbain, de la Savine, Saint-Mauront, Saint-Paul, la Zus centre-nord, les Flamants Iris.
Les débats promettent surtout d'être agités quand on abordera les orientations budgétaires de la Ville pour 2015. Dans un contexte national défavorable marqué par le désengagement massif de l'État et les transferts de charges nouvelles, la Ville a déjà laissé entendre qu'outre les mesures d'économie sur les dépenses qu'elle fera, elle devra revoir à la hausse les impôts locaux.

"On sera obligé à un moment donné de les augmenter". Jusqu'à quel niveau ? "Le débat sur les taux va se poursuivre et sera présenté lors du budget d'avril", répond Roland Blum, adjoint au maire UMP délégué aux finances. Une pilule qui sera sûrement dure à faire avaler aux contribuables et à l'opposition.
L'autre dossier chaud sur lequel les élus auront à se prononcer, ce sont les changements à la rentrée prochaine des Tap (Temps d'activités périscolaires), autrement dit les rythmes scolaires.

La demi-journée payante

Ainsi, Danielle Casanova, adjointe UMP déléguée aux Écoles, fera le bilan du retour sur expérience de ces derniers mois, avec rappelons-le, une demi-journée de Tap le vendredi après-midi. Pour la rentrée 2015, grand changement, la Ville propose deux demi-journées d'activités, les mardis ou jeudis après-midi. "Ce sera un jour ou l'autre selon les arrondissements", précise l'élue.
En mars, les conseils d'écoles devront se ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire