mardi 17 février 2015

Marseille, rythmes scolaires: JC Gaudin s’en prend une nouvelle fois au recteur Ali Saïb

Les relations entre le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin et le recteur Ali Saîb ont été clairement corrompues par la gestion du  dossier des rythmes. A plusieurs reprises, au cours d’un conseil municipal, l’élu s’en est pris au haut fonctionnaire, coupable, à ses yeux de « sectarisme politique ». Il fut même reproché publiquement à M.Saïb d’avoir au cours d’une inauguration (CROUS Marseille) accepté  » la bise » d’un élu socialiste.
Hier, M.Gaudin a mené une nouvelle charge contre M.Saîb, toujours sur l’argument  de l’inféodation au gouvernement socialiste. L’attaque fut à ce point virulente que M.Mennucci a questionné « des menaces ? »,s’attirant une verte réplique.
Au cœur du problème, M.Gaudin place le refus du recteur du plan MarsEduc présenté par la mairie en mai 2014 et qui se voulait une  réponse adaptée  aux problèmes scolaires d’un partie de la population. Il était proposé 45 minutes le soir de soutien scolaire en français et maths sous la direction d’enseignants  retraités ou de jeunes stagiaires de l’Espé Aix-Marseille qui auraient été rétribués par la mairie. Il était offert aux autres élèves, moins en besoins, d’autres activités.  » Nous aurions préféré faire autre chose. (…) Quand nous l’avons proposée, le recteur de l’époque (NDLR le maire n’a jamais prononcé le nom de M.Saîb) nous a dit, circulez, il n’y a rien à voir, ce n’est pas vous qui ...

Suite de l'article sur Provence Education

Aucun commentaire:

Publier un commentaire