jeudi 13 novembre 2014

Rythmes scolaires, Marseille: « Le 18, au comité de suivi, nous demanderons que le DASEN réglemente l’utilisation des locaux » (D.Casanova, élue)

La perspective d’une journée pluvieuse demain incite D.Casanova, élue de la municipalité  centrale de Marseille en charge des écoles,  à demander une  intervention de l’IA-DASEN (« peut-être sous forme de circulaire ») pour que les équipes pédagogiques des écoles marseillaises mettent à disposition des activités périscolaires du vendredi  après-midi un espace suffisant pour abriter les enfants. « Nous avons été obligés  de faire appel à lui la semaine dernière; dans certaines écoles, tout était fermé à l’exception de couloirs et autres lieux étroits »dit l’élue.   Rappelons que le litige porte sur l’opposition entre les notions  « d’outil de travail » (enseignants) à protéger et de « propriété  de lieux » (titre officiel de la municipalité dotée par les lois de décentralisation du bâti et entretien).  Une convention d’occupation des locaux  a été signée « par de très nombreux conseils d’école », un document standard, « qui ne  voulait pas ordonner la mise à disposition de telle ou telle salle »,créant un vide interprété à leur manière par les équipes pédagogiques.
Le comité de suivi se réunira le 18 novembre à l’Inspection académique en deux temps successifs: le département et la ville de Marseille. Avec quels partenaires et sur quels critères de représentativité ? Mme Casanova, au nom de la mairie, reconnaît une légitimité à toute association de parents d’élèves (dont FCPE, PEEP  et MPE13 voire d’autres élus  indépendants dans les écoles) mais « pas aux collectifs ». Rappelons que la grande majorité des élus des conseils d’école  proviennent de listes dites indépendantes. Comment seront-elles représentées ?   Nous avons posé la question à l’IA
L’élue affirme que le 5 janvier, toutes les écoles marseillaises  seront ...
Suite de l'article sur Provence Education.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire