mercredi 19 novembre 2014

Rythmes scolaires, comités de suivi: 70% des parents ayant voté ne sont pas représentés

Une des fragilités de ce groupe  de suivi et de l’expérimentation à Marseille  (1)  mais aussi celui des Bouches-du-Rhône est  la difficulté rencontrée de nommer des membres représentatifs de l’ensemble des parents d’élèves, débat assez récurrent au niveau du premier degré . Les résultats des élections de représentants aux conseils d’école, rendus publics le 10 novembre (2), attestent d’une réalité connue depuis plusieurs années mais aggravée en 2014: la FCPE (26,8% des suffrages) et la PEEP (2,5%), invités à participer à ce comité,  ont perdu des points depuis l’an dernier (5,5 cumulés).  Quant à MPE 13, mouvement issu en partie d’une scission douloureuse au sein de la FCPE 13,  il voit dans cette invitation la reconnaissance du travail de terrain, mais personne ne sait ce qu’il  représente actuellement  en termes de légitimité issue des urnes;  il  n’a présenté  que quelques candidatures et ne figure d’ailleurs pas sous ce sigle dans les résultats officiels.
(1) Lire article sur http://www.provenceducation.com/?p=28639
(2) http://ia13.ac-aix-marseille.fr/wacam/upload/docs/application/pdf/2014-11/resultats_ecoles.pdf
En  termes de chiffres,  donc, 70% des parents « actifs » (définis comme étant ceux qui ont voté les 10 et 11 octobre) du département (les  données ne sont pas connues au niveau Marseille) ne sont pas représentés dans ce comité. L’absence est d’autant plus notable que le taux de participation aux élections (plus de 47 %  soit 142 000 électeurs ) montre que l’Ecole du premier degré intéresse au plus haut point les parents.
Le recteur plaide la difficulté logistique et technique d’entendre ce qu’ a à dire cette masse,  silencieuse faute de tribune.   « Que voulez-vous que je fasse ? Prendre au hasard dans la rue des parents d’élèves pour leur dire vous représentez les parents ?  »  a-t-il répondu hier.
L’argument a ses limites. Les conseils d’école sont...

Suite de l'article sur Provence Education.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire