jeudi 6 novembre 2014

#Marseille : un vendredi brouillon dans les écoles

218 établissements marseillais testent les activités périscoliares sur fond de grève des cantines.

La liste des 218 écoles qui devraient découvrir vendredi après-midi les activités périscolaires mises en place dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires a été divulguée hier par la Ville de Marseille*.
Même si elle est rendue publique, cette liste ne garantirait en rien une organisation sérieuse des TAP (temps d’activités périscolaires). Quant au reste des écoles, elles devront attendre le retour des vacances de Noël pour entrer pleinement dans le dispositif . 

L’Ifac, la principale fédération d’éducation populaire, ne parviendrait toujours pas à recruter un nombre suffisant d’animateurs et ne pourrait proposer demain que de la garderie. « Les associations ont épuisé leurs ressources et la Ville va péniblement parvenir à mettre en place des activités dans une centaine d’écoles », redoute Séverine Gil, présidente du Mouvement des parents d’élèves (MPE).

La Ville a écopé d’une injonction du juge des référés, à organiser des temps d’activités périscolaires dans les écoles, dès le 21 novembre, ainsi qu’une garderie dans toutes les écoles les vendredi 7 et 14 novembre. Pour se prémunir, elle pourrait mettre en place de simples garderies dans les écoles, là où il n’ y a pas de TAP. En clair, la situation ne s’est guère améliorée depuis la rentrée.
Il faudra attendre la ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire