vendredi 31 janvier 2014

Rythmes scolaires : Bons et mauvais élèves de la réforme rendent leur copie

Les communes avaient jusqu’à ce vendredi 31 janvier dernier délai pour faire remonter leur organisation des temps scolaires. Pas sûr qu’on y voit plus clair.Bons et mauvais élèves de la réforme rendent leur copie

Les municipalités qui ont reporté à la rentrée de 2014 la réforme des rythmes scolaires n’ont plus qu’un jour (date butoir du 31 janvier), pour boucler leur nouvelle organisation de la semaine de quatre jours et demi, qui doit s’appliquer à la rentrée de septembre.
Alors que seulement trois communes des Bouches-du-Rhône avaient décidé de mettre en place la réforme en 2013, aujourd’hui il semblerait que la plupart d’entre-elles, à l’exception de quelques cas isolés, aient joué le jeu. A Marseille, ville qui caractérise le mieux l’opposition à la réforme Peillon des rythmes scolaires, le maire (UMP) de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a annoncé qu’il demanderait aux enseignants d’assurer du soutien scolaire sur le temps péri-scolaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire